Vive Okapi

Au-delà de la présence de l'Insupportable Grabote dans près de 200 numéros d'Okapi, ce site rend disponible à la lecture en ligne la plupart des bandes dessinées publiées dans le bimensuel jusqu'en septembre 1982, ainsi qu'un ensemble de documents choisis pour restituer une « ambiance Okapi » particulière aux premières années du journal. (Ces archives sont arrêtées provisoirement au n° 260, où Okapi change une nouvelle fois de formule.)
Malgré une diffusion assez importante dans les années 1970 (à plus de 150 000 exemplaires), le contenu du journal a peu été repris en album et les documents reproduits sur ce site ne seront probablement jamais réédités. Ils ne sont pas libres de droits et les auteurs peuvent à tout moment en interdire la reproduction.

Les archives d'Okapi

Sur la lancée de leur nouveau journal Pomme d'api apparu en 1966, les dirigeants de Bayard Presse ont souhaité prolonger le succès rencontré en créant un titre complémentaire pour la tranche d'âge des 8-12 ans. Ils amorcent ainsi le « chaînage » de leurs publications qui suivent le lecteur dans toutes les étapes de sa vie, tout en évitant qu'il se tourne vers la concurrence (les journaux édités par Fleurus). Divers projets sont élaborés jusqu'à la fin des années 1960 mais n'aboutissent pas, faute de rédacteur en chef. Yves Beccaria, directeur du département presse jeune de Bayard Presse et l'un des principaux artisans du renouvellement de ses publications, porte finalement son choix sur Denys Prache. Ce dernier crée à partir du 15 octobre 1971 un journal d'une conception entièrement nouvelle au nom peu commun : Okapi. Il lui donne une dimension documentaire inédite qui prend notamment la forme d'un dossier